ACCUEIL
  • Accueil
  • News
  • Annonces
  • Agenda
  • DOSSIERS
  • Dossiers
  •  
    ANNUAIRES
  • Sélection de liens
  • Formulaires
  • PRIVÉ
  • Espace adhérents
  •  
    RÉCITS
  • Récits
  •  
    ACTIVITÉS
  • Activités
  •  
    PHOTOS
  • Les galeries
  •  
    COMMUNIQUER
  • Nous écrire
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Forum
  • Chat
  • TÉLÉCHARGEMENT
  • Téléchargement
  • galerie-athar
    fesfestival
    menara
    institut fes-meknes
    ambafrance - presse
    consulfrance
    marocantics
     
    Accueil/les brèves

    Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50  

     Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 >>

    FES: Rénovation du Bd Mohamed V, c'est parti !
    Ajouté le 21/09/2019 - Auteur : jpb

    RENOVATION DU BOULEVARD MOHAMED V ...C'EST PARTI !

    Nous l'avions annoncé il y a près de 2 mois, les travaux ont démarré. Depuis quelques jours les "Bulls" sont en action et le chantier est impressionnant.
    Pour histoire, nous publions ce que
    notre ami et adhérent, l'architecte Rachid Haloui avait écrit à ce propos lors de la très belle exposition qu'il avait faite à Fès en 2016 lors des manifestations du centenaire de la création de la Ville-Nouvelle (ce centenaire coïncidait avec les 70 ans de la création de notre amicale AdaFès ). Cet extrait est cité dans l'Economiste du 12 septembre.

    « Le boulevard Mohammed V fait partie de la Ville Nouvelle de Fès, fondée en septembre 1916. Connue également sous le nom de «Dar Dbibagh», du nom de la casbah constituant la première construction sur le site, elle émane de la volonté du résident général Hubert Lyautey qui chargea l’urbaniste Henri Prost d’en dessiner le plan. Lyautey donna, toutefois, des instructions précises comme celle du tracé de l’actuelle avenue Hassan II.
    Passant avec Prost sur l’intersection de cette future avenue et de l’actuelle avenue des FAR, il indiqua le minaret de la mosquée Lalla Ghriba à Fès-Jdid comme orientation de l’axe urbain qui structurera la Ville Nouvelle. Il deviendra d’abord l’avenue de France, avant de porter le nom de l’avenue Hassan II.
    En cohabitant avec la médina, le développement de la Ville Nouvelle a créé une bipolarisation urbaine avec des identités bien distinctes. De par son urbanisme conçu pour un mode de déplacement nouveau (l’automobile, le train…), et par son architecture mélangeant le style européen et le style traditionnel marocain, la Ville Nouvelle s’est forgée une image originale.
    De nombreux bâtiments datant de l’époque du protectorat témoignent encore de la créativité architecturale de cette période. »

     

    FES : PROJET LET’S FOOD CITIES
    Ajouté le 21/09/2019 - Auteur : jpb

    FES : PROJET LET’S FOOD CITIES PRESENTE SAMEDI 21 SEPTEMBRE

    L’association Let’Food qui a conduit des projets au Mexique, Chili et Vietnam, vient de passer 2 mois à Fès pour conduire un diagnostic de durabilité du système alimentaire de Fès et sa région et un repérage d’initiatives à impact positif. Ceci afin de mieux comprendre les forces et les faiblesses du territoire Marocain en termes de sécurité alimentaire et accès pour tous à une nourriture saine et de qualité, approvisionnement alimentaire local, pratiques agricoles dans et autour de la ville, conditions de vie des agriculteurs locaux, gestion des déchets alimentaires, et toute autre thématique entrant dans la définition d’un système alimentaire durable.

    Des acteurs ont été rencontrés sur l’ensemble de la région Fès-Meknès et un atelier de co-construction rassemblant l’ensemble de ces acteurs a par ailleurs été organisé le 13 septembre dernier, afin d’identifier des solutions possibles pour le territoire.

    PROJECTION-DEBAT 1 - Entrée sur invitation - 11h - 13h
    Ville de Fès - Champ de course, Ville nouvelle

    L’association Loi 1901 Let’s Food a été créée à l’occasion du démarrage du projet Let’s Food Cities. L’objectif de cette association est de sensibiliser et accompagner les collectivités autour du monde dans leur transition vers des systèmes alimentaires territoriaux durables, en s’appuyant sur la coopération internationale entre villes.
    L’association Let’s Food travaille dans le cadre de la coopération entre la commune de Fès et la métropole de Montpellier
    La présidente de Let's Food est Lyonnaise.

     

    Festival de Fès de la Culture Soufie
    Ajouté le 20/09/2019 - Auteur : jpb

    FES : « La Culture Soufie, un humanisme spirituel pour notre temps »

    Du 19 au 26 Octobre 2019 a lieu la 12ème édition du Festival de Fès de la Culture Soufie

    Le président du Festival, notre ami Faouzi Skali, nous dit dans son éditorial que le festival a choisi « d’associer la notion d’humanisme et de spiritualité ». Après quelques exemples et notamment sur le « transhumanisme », les thèmes de réflexion et du débat sont ouverts. En clair, la spiritualité serait-elle au secours de l’humanisme. « C’est la conjonction entre ces deux dimensions que le festival voudrait aborder à travers la culture du Soufisme ».

    AdaFès a montré, dans un passé récent, l’intérêt qu’elle portait pour ces élévations intellectuelle et spirituelle. Notamment par la participation l’an dernier de notre adhérent Jean-Claude Cintas, avec son film « Fès ma belle, ma délicieuse » qui méritait amplement cette place. 

    On peut remercier les organisateurs de ce très bon programme 2019 pour la réflexion et le débat. Des thèmes, qui font honneur pour la ville Fès qui mérite son titre de « capitale culturelle et spirituelle du Royaume ». En plus des tables rondes prévues à la Médersa Bouananiya, nous aurons des visites de la ville et des spectacles notamment à l’ouverture à Bab Makina le samedi 19 octobre à 21 heures : Al shushtariPrince des troubadours et a Françoise Atlan (chant, France-Maroc), Curro Piñana (chant flamenco, Espagne), Marouane Hajji (Chant, Maroc).

    En clôture à Bab Makina – création artistique « Le langage secret des fleurs et des parfums », avec, entre autres artistes, la comédienne Amal Ayouch que nous connaisssons bien à AdaFès (2016),…

    Vous trouverez le programme complet en cliquant sur la photo

     

    Kol Colé à la synagogue Al Fassiyine
    Ajouté le 05/09/2019 - Auteur : jpb

    KOL COLE A LA SYNAGOGUE SLAT ALFASSIYINE

    Des musiciens d’Ukraine, de Moldavie, de Syrie et d’Allemagne ont fondé l’ensemble Kol Colé à Cologne dans le but d’exprimer leur amour pour la musique d’Europe de l’Est, juive et orientale. Chaque musicien du groupe a ses propres antécédents musicaux.

    Ce savant et ludique mélange enrichit leurs propres compositions basées sur la tradition juive et orientale. Il constitue de nouvelles facettes de la musique juive.

    Les concerts de Kol Colé emmènent le public dans le shtetl juif, dans la campagne ukrainienne et dans l’Andalousie médiévale, toujours à la recherche d’une coexistence harmonieuse d’éléments musicaux juifs, musulmans et chrétiens.

    Nous avons passé une très bonne fin d'après midi à la synagogue et le plaisir de revoir la Communauté à Fès

    Vidéos et photos AdaFès

     

    AdaFès: C'est la rentrée des Chibanis
    Ajouté le 03/09/2019 - Auteur : jpb

    A ADAFES C’EST LA RENTREE AUSSI !!!

    Mais de qui ? Des Chibanis ?
    Mais où ?
    Ecole Dar Debibah (ex Jean Fabre) – Ecole Maurial ou l’Hippodrome ?
    Voici des photos emblématiques pupitre, cahiers et aussi nos enseignants. C’était qui ton maître ou ta maîtresse ?

    Photos : Enseignants de l’Ecole Dar Debibah à l’Atlas (ex Jean Fabre) 1954, Ecole Maurial 1951 et Ecole de l’hippodrome 1957-58

     

    Marie TEMIN AGOSTINI championne de France
    Ajouté le 02/09/2019 - Auteur : jpb

    MARIE TEMIN CHAMPIONNE DE FRANCE DE TENNIS

    Bravo Marie ! Les Anciens Fassis sont fiers de ton titre, championne de France en 2ème série, et passage en 1ère série. Pour l'histoire on rappelle que ta mère s'appelle Pascalle AGOSTINI, une vraie fassie et en plus du quartier de l'Atlas. On se souvient des familles, Roux, Lacomare, Simone, ...Et combien d'autres.

     

    Nuit du flamenco à Bab Makina
    Ajouté le 01/09/2019 - Auteur : jpb

    NUIT DU FLAMENCO A BAB MAKINA

    Et quelle nuit ! Fès, héritière de l’Andalousie médiévale se devait d’inviter Jose Merce (Cante) et Jose Fernandez Torres alias TOMATITO (guitare). Ces personnages sont issus des grandes dynasties gitanes de Jerez et Almeria.

    Nous étions au cœur de l’épopée du flamenco avec le Cante Jondo (ou chant profond en espagnol andalou). Ce sont les chants flamenco les plus anciens et les plus primitifs du répertoire flamenco.

    Le poète du Cante Jondo et des gitans a été Federico Garcia Lorca, qui avait eu cette belle citation
    « La guitare fait pleurer les songes. Le sanglot des âmes perdues s’échappe par sa bouche ronde. Et comme la tarentule, elle tisse une grande étoile pour chasser les soupirs qui flottent dans sa noire citerne de bois »

    Vidéos : AdaFès

     

    ANUNA (Irlande) à Jnan Sbil
    Ajouté le 01/09/2019 - Auteur : jpb

    ANUNA , CHANTS SACRES D’IRLANDE A JNAN SBIL

    Anuna ensemble vocal basé à Dublin et fondé en 1987 par le compositeur et ténor Michael McGlynn. Le groupe a enregistré 17 albums et réalisé un haut niveau de succès international.

    L’étymologie d’Anuna provient du terme gaélique An Uaithne et désigne trois anciens types de musique irlandaise : Suantrai (les berceuses), Geantrai (les chants de réjouissances) et Goltrai (les lamentations).
    McGlynn a reconstruit et arrangé une quantité substantielle de musique irlandaise ancienne et médiévale, ainsi que des œuvres originales. IL part de l’idée que
    les messages anciens doivent être racontés par la beauté de la chorale.

    Anúna ne travaille pas avec un chef d'orchestre, et se déplace dans la salle à différents moments du concert. Le groupe se compose de douze à quatorze chanteurs.

    Anuna s’est produit dans le magnifique jardin de Jnan Sbil à Fès que les fassis apprécient beaucoup.
    Par le lien vous pouvez voir un des albums de présentation du jardin par
    Ada Fès

    https://www.flickr.com/gp/147035332@N02/9L2fu3

    Vidéos : AdaFès

     

    KINGDOM CHOIR était à Fès
    Ajouté le 28/08/2019 - Auteur : jpb

    KINGDOM CHOIR ETAIT A FES

    Kingdom Choir a été propulsé au niveau international dans le registre « Gospel » depuis que 2 milliards de téléspectateurs regardaient lors du mariage du Prince Henry, duc de Sussex, dit « Harry » et de Meghan Markle, le 19 mai 2018 à la chapelle Saint-Georges de Windsor, Karen Gibson la fondatrice de Kingdom Choir.

    Le légendaire « Stand By Me », la chanson de Ben E. King (1961) fût magnifiquement interprétée. Cette chanson est issue de la tradition américaine où amour sacré et profane s’entremêlent.

    Kingdom Choir s’est produit pour notre grand bonheur à Fès.

    Vidéos: AdaFès

     

    Youssou NDOUR à Bab Makina
    Ajouté le 28/08/2019 - Auteur : jpb

    YOUSSOU NDOUR A BAB MAKINA

    Youssou Ndour a commencé à chanter à 13 ans, au début des années 1970, fondé son orchestre, le Super Etoile de Dakar, en 1979.  Petit prince de la médina dakaroise il fût repéré au Sénégal par Peter Gabriel. Youssou Ndour a toujours cherché à relier le passé à l’avenir. Les griots, les confréries soufies et l’islam éclai­ré, ont toujours, et peut-être encore plus aujourd’hui, leur place. La science musicale de Youssou Ndour est ancrée dans celle de sa mère, Ndèye Sokhna Mboup, griotte de tradition et dans les valeurs enseignées par la confrérie Mouride, fondée par Cheikh Ahmadou Bamba.

    Sa musique est une éclatante illustration d’un continent qui a influencé toutes les musiques populaires américaines et européennes, du rock au jazz, du blues au rap, du hip-hop au gospel

    Artiste, homme engagé et maintenant acteur politique dans son propre pays, il a gagné une légitimité maintenant planétaire.

     

    Rénovation et entretien du cimetière de Meknès
    Ajouté le 16/08/2019 - Auteur : jpb

    Photos de l'album Cimetière de Meknès

    Cliquez sur le lien 

    RENOVATION DU CIMETIERE DE MEKNES

    Une délégation d’AdaFès s’est rendue à Meknès pour visiter le cimetière européen. Nous avons été reçus par notre ami Guy ANTHOME, l’homme clé de ce gigantesque chantier qui a débuté il y a 7 ans. Il faut savoir que ce cimetière, à l’abandon depuis 15 ans et sans entretien, a été visité et vandalisé.

    Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Il y a 6500 tombes dans le cimetière civil et 1700 dans le cimetière militaire. Sur le plan géographique le cimetière s’étend sur 10 hectares ouverts sur la vallée du Zerhoun dont 6 hectares sont en friche et non utilisée. Cette surface sera rétrocédée à la Ville de Meknès. Cette opération permettra la construction d’un mur d’enceinte de 800 m financé par la ville. C’est l’association USCEM (Union pour la Sauvegarde du Cimetière Européen de Meknès, dont il est président et qui compte comme président d’honneur, Pierre Cornette de St Cyr - ), qui a pour caractéristique d’être de droit marocain, qui depuis 7 ans fait un travail remarquable. La façade et les portions détruites du mur de l’entrée ont été restaurées par l’association qui a rétabli l’eau et l’électricité et planté 600 arbres à fleurs pour améliorer l’environnement. De plus à la demande des familles 150 tombes ont été restaurées. Bien entendu le désherbage est une lourde opération quasi permanente sur un terrain très vallonné (voir photos)

    Pour l’histoire, Guy est Meknassi.  Après une carrière dans le design pour la mode, Guy Anthome découvre, en 1992, l’industrie cinématographique en Californie et a fait sa carrière à Los Angeles, dans l’environnement technique du cinéma (Hollywood, il était l’ami de Ned Tanen, réalisateur– American Grafitti, Crocodile Dundee, Top Gun …). C’est en revenant à Meknès sur la tombe de son père (engagé volontaire) qu’il fût ému par l’état d’abandon du cimetière et qu’il est resté alors à Meknès voilà plus de 7 ans maintenant pour s’occuper du cimetière. Bravo Guy pour le résultat. C’est aussi une belle histoire.

    FES: Touristes renversés par un mineur
    Ajouté le 16/08/2019 - Auteur : jpb

    Fès: des touristes renversés par un mineur

    Le 9 août vers 9h30 à Boujeloud. Un mineur de 15 ans au volant d’un véhicule utilitaire, emprunté sans l’autorisation de son propriétaire, a blessé 14 personnes, dont 10 touristes chinois, dans le quartier Boujloud à Fès.


     

    Bonne fête de l'Assomption
    Ajouté le 15/08/2019 - Auteur : jpb

    BONNE FETE DE L'ASSOMPTION

     

    Intégration page Facebook AdaFès dans le site AdaF
    Ajouté le 13/08/2019 - Auteur : jpb

    INTEGRATION FACEBOOK

    Depuis des années nous avions l'intégration des publications AdaFès dans Facebook. Aujourd'hui nous sommes en mesure de faire l'inverse et d'intégrer les publications depuis Facebook vers AdaFès. Ceci est très intéressant car la publication Facebook par AdaFès est importante. Vous pouvez noter que cette publication est dynamique. Si vous cliquez sur l'extrait Facebook d'AdaFès depuis notre site web vous allez directement sur notre page Facebook  si vous y êtes autorisés.

    Bonne fête de l'Aïd el-Kbir 2019
    Ajouté le 12/08/2019 - Auteur : jpb

    BONNE FETE DE L'AID-el-KBIR 2019

    A l’occasion de la fête de l’Aïd el-Kbir, qui commémore le sacrifice d’Abraham, le président et conseil d’administration d’AdaFès souhaitent à tous nos amis musulmans, à la diaspora Fassie et particulièrement à nos adhérents, une bonne et heureuse fête.

     

    MIDELT: Transfert des dépouilles à Meknès
    Ajouté le 10/08/2019 - Auteur : jpb

    TRANSFERT EN COURS DES DEPOUILLES DE MIDELT A MEKNES

    Dans le cadre du regroupement des cimetières européens du Nord Est du Maroc, les dépouilles de 300 cercueils du cimetière de Midelt sont en cours de transfert au cimetière de Meknès.
    Une stèle pour le souvenir à l'endroit où seront déposés les cercueils a été élevée.
    Nous saluons notre ami
    Guy Anthome qui s'occupe depuis quelques années du cimetière de Meknès pour le travail qu'il accomplit en permanence.
    Nous vous présenterons le résultat de cette rénovation.

    Nous venons d'intégrer la photo officielle de la stèle à la suite de la fin des travaux il y a quelques jours (10 août 2019). Nous venons d'intégrer dans le site les publications AdaFès qui se trouvent dans Facebook.

     

     

     

    FES: Avis de transfert des dépouilles de Guercif
    Ajouté le 10/08/2019 - Auteur : jpb

    AVIS DE TRANSFERT DES DEPOUILLES DE GUERCIF

    Dans le cadre des négociations entre la France (Consulat) et le Maroc (villes et communes), la commune de Guercif (Maroc) a décidé, en accord avec le consulat général de France à Fès, de transférer les restes mortels inhumés au cimetière européen de Guercif vers le cimetière européen de Fès à Dar Mahrès.
    Les familles souhaitant effectuer le transfert en France des restes mortels d’un proche, sous réserve d’en assumer la charge financière, doivent se faire connaître avant le
    1er septembre 2019.
    Toute information relative aux modalités de cette opération peut être obtenue auprès de la commune de Guercif,

    Lire l'avis paru au Journal Officiel du 23 mars 2019 

    FES: Rénovation de la place de l'Atlas
    Ajouté le 10/08/2019 - Auteur : jpb

    RENOVATION DE LA PLACE DE L'ATLAS

    La place de l'Atlas, telle que les anciens Fassis l'ont connue, a été rasée l'an dernier et les travaux de rénovation sont en cours. Nous vous présentons en photos le projet actuel.
    Historiquement
    Le quartier de l'Atlas avait un centre, la place de l'Atlas. C'était un centre géographique à la charnière du quartier de Dar Mahres et du centre de la ville de Fès. Il y avait le marché situé rue Finidori derrière le terminal des bus, les marchands de brochette. La place était le lieu de rencontre les soirs d'été très chauds à Fès. C'était la place dédiée pour les fêtes. Notamment avant l'indépendance avec le bal du 14 juillet et le feu d'artifice.

    Le café de l'Atlas, géré par la famille Delattre, était le centre "névralgique". En effet, le terminus des bus, le marché, le marchand de journaux, la place, les vendeurs de brochettes et des saucisses de foie étaient les grands facteurs de succès.

    Photos: Les plans du projet en cours de réalisation et une photo historique de août 1954 de la caravane Ricard. La caravane Ricard animait les radios crochets. La caravelle faisait la joie des enfants.  En savoir plus sur le site AdaFès 


     

     

    FES: Rénovation du Bd Mohamed V
    Ajouté le 05/08/2019 - Auteur : jpb

    RENOVATION DU BOULEVARD MOHAMED V

    Notre célèbre Boul' , le boulevard Poeymirau (devenu le boulevard Mohamed V à l'indépendance) , dans la mémoire de tous les anciens Fassis va être rénové. Le projet, en étude depuis des années, va être lancé. Il était plus que nécessaire vu l'état actuel de ce boulevard.
    Néanmoins, ce projet ne bénéficie pas pour le moment d'une campagne de communication de la part des autorités. Dans ces conditions cela laisse un champ ouvert pour la communication (interrogation des fassis) dans les réseaux sociaux.
    Le premier commentaire qui revient est l'abattage des arbres.
    Ce que nous savons à AdaFès, c' est que
    les ficus du boulevard sont malades et il est prévu effectivement de les abattre. Ils seront remplacés par des arbres de la même espèce. Pour le moment ils sont en place.

    Voir notre publication dans Facebook et nos photos

     

     

    Décès de deux personnalités d'AdaFès
    Ajouté le 15/07/2019 - Auteur : jpb

    Nous avons appris avec beaucoup de peine les décès de Madame Lucienne DELATTRE le 13 juin 2019 à l'âge de 95 ans et de Madame Rebecca ARROUS-BOTBOL le 3 juillet 2019 à l'âge de 97 ans. Vous trouverez les avis de décès par le lien suivan . Madame Delattre et Madame Arrous-Botbol ont marqué notre histoire à Fès. Notre mémoire est amputée.

     Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 >>



     Publicité
    lirairie cybele
    Recherche  
    Newsletter  
    Accès Membres
                s'inscrire
    LoginPasswordMot de passe perdu ?