ACCUEIL
  • Accueil
  • News
  • Annonces
  • Agenda
  • DOSSIERS
  • Dossiers
  •  
    ANNUAIRES
  • Sélection de liens
  • Formulaires
  • PRIVÉ
  • Espace adhérents
  •  
    RÉCITS
  • Récits
  •  
    ACTIVITÉS
  • Activités
  •  
    PHOTOS
  • Les galeries
  •  
    COMMUNIQUER
  • Nous écrire
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Forum
  • Chat
  • TÉLÉCHARGEMENT
  • Téléchargement
  • galerie-athar
    fesfestival
    menara
    institut fes-meknes
    ambafrance - presse
    consulfrance
    marocantics
     
    Accueil/Les Dossiers/Histoire/Les conférences
    A propos des conférences des "Amis de Fès" 27/10/2014 - Lu 1205 fois
    Publication par AdaFès des conférences "Les Amis de Fès"


    A propos de la publication par Adafès des textes des conférences des « Amis de Fès ».

     

    Notre association, Amicale des Anciens de Fès (AdaFès) a décidé de publier les conférences prononcées, par des personnalités marocaines et étrangères, dans le cadre de l'association « Les Amis de Fès » créée à Fès en 1932. Notre but est de diffuser, sur un site d'anciens de Fès, les recherches et travaux menés, dans le cadre de cette association, par des passionnés de la ville de Fès et de son histoire, soucieux de protéger son patrimoine et de le révéler.

    **********************

    Cette association -aujourd'hui disparue- créée à l'initiative de Marcel Vicaire en 1932 fut une des premières (sinon la première) associations culturelles et artistiques du Maroc regroupant personnalités européennes et marocaines.

    Dans le chapitre « Fès dans l'entre-deux-guerres » de son livre « le Maghreb entre deux guerres » , Jacques Berque écrit : « L'association des Amis de Fès groupe un certain nombre de Français et de Marocains parmi les plus valables » et il ajoute « la collection de ces conférences constituerait une documentation précieuse ». Cette réflexion m'a incité à rechercher les textes de ces conférences qui n'ont jamais été publiés mais distribués aux adhérents (sous forme de documents dactylographiés et ronéotypés sur des papiers « pelure »), à l'issue des conférences par Philippe Jospin, membre du CA des Amis de Fès. 

    J'ai recherché dans le « Courrier du Maroc », quotidien de Fès, les éventuelles publications ; j'ai contacté les familles des adhérents des années 1932-1955 ; j'ai surveillé les sites de ventes de « vieux papiers » sur internet. Au total une vingtaine de textes de conférences a été retrouvée. Je remercie les familles qui m'ont aidé dans cette recherche. 

    Je remercie également les responsables du site Anciens du Maroc ( http://anciensdumaroc.forumactif.org/) qui ont permis depuis deux ans la publication en ligne et au fil de l'eau des textes retrouvés. 

    Les textes des conférences sont les textes originaux ou tels qu'ils ont été retranscrits dans la presse à l'époque ; les photographies et cartes postales sont ajoutées, aucun des textes n'était illustré. Nous souhaitons que les lecteurs des textes proposés soient aussi des acteurs dans la recherche de cette « documentation précieuse », qu'ils nous informent de leurs découvertes et nous envoient pour publication les documents retrouvés. 

    Avant de débuter la publication sur le site d'AdaFès, de la documentation déjà recueillie, voici quelques repères sur l'histoire des "Amis de Fès".

    En octobre 1932, à l'initiative de Marcel Vicaire, Inspecteur des Beaux-Arts et des Monuments Historiques du Maroc, vingt-quatre personnes qui s'intéressaient à la vie de Fès jettent les premières bases d'une association qui ne tarde pas à jouer un rôle de tout premier plan dans la vie intellectuelle et artistique de Fès. 

    Pendant la première phase, de 1932 à 1937, l'association offre un cadre de travail à un petit groupe de chercheurs et procure un public d'élite aux conférenciers de Fès ou de France. Il y a chaque année une moyenne de 5 à 6 manifestations et plusieurs de ces études, sur les Corporations de Fès notamment, sont publiées dans la revue Hespéris. 

    Avec l'année 1938 s'ouvre la deuxième phase de l'activité de l'association. Bénéficiant de la présence à Fès de la Casa Velasquez, les Amis de Fès, grâce à un programme copieux et varié de quinze manifestations, connaissent un rayonnement qui porte leur nombre à près de 300. Pour la première fois, ils voient venir à eux de jeunes Marocains, dont les conférences sont particulièrement appréciées. 

    Après le ralentissement de leur activité pendant les années de guerre et une saison de reprise, l'année 1948 trouve à nouveau les Amis de Fès en plein développement : 20 à 25 conférences ou conférences-promenades sont proposées  tous les ans jusqu'en 1953-54. Des conférenciers de Rabat, de Casablanca, de France et même de l'étranger apportent un élément précieux de variété et d'exotisme. 

    A Fès le rayonnement s'étend grâce à l'ouverture d'une section de culture générale qui introduit un élément supplémentaire de variété et d'intérêt. Les Amis de Fès s'affirment plus que jamais comme une association vouée à l'étude de tous les problèmes orientalistes et humains en une synthèse de recherches attrayantes et variées. 

    L'association les « Amis de Fès » est mise en sommeil en 1955 et sera remplacé en 1958 par la section « Tourisme et culture » du syndicat d'initiative de Fès. Cette section sera sous la responsabilité d'Henri Bressolette qui a été le secrétaire-général des Amis de Fès pratiquement de 1934 à 1955. Elle a aujourd'hui disparu. 

    Nous mettons, avec quelques amis marocains fassis, la dernière main aux statuts de la nouvelle association « Amis de Fès » qui sera présentée à Fès dans les prochaines semaines. Nous vous informerons de ses activités.

     Georges MICHEL



     Publicité
    lirairie cybele
    Recherche  
    Newsletter  
    Accès Membres
                s'inscrire
    LoginPasswordMot de passe perdu ?