ACCUEIL
  • Accueil
  • News
  • Annonces
  • Agenda
  • DOSSIERS
  • Dossiers
  •  
    ANNUAIRES
  • Sélection de liens
  • Formulaires
  • PRIVÉ
  • Espace adhérents
  •  
    RÉCITS
  • Récits
  •  
    ACTIVITÉS
  • Activités
  •  
    PHOTOS
  • Les galeries
  •  
    COMMUNIQUER
  • Nous écrire
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Forum
  • Chat
  • TÉLÉCHARGEMENT
  • Téléchargement
  • galerie-athar
    fesfestival
    menara
    institut fes-meknes
    ambafrance - presse
    consulfrance
    marocantics
     
    Accueil/Les Dossiers/Quartiers/Dar Mahres
    Restauration du cimetière de Dar Mahrès 11/02/2012 - Lu 4025 fois
    Dossier Dar Mahrès


     

    Restauration du cimetière de Dar Mahrès

     

    Une nécessité aujourd’hui concrétisée

    Le cimetière de Dar Mahrès reste un symbole important pour les anciens Fassis. C'est un lieu de mémoire et d'histoire. Il est constitué de 2 parties; le cimetière civil et le Carré militaire. AdaFès a décidé sa restauration et les travaux de la première tranche ont été achevé à l'automne 2011. Un excellent dossier de 40 pages a été constitué par notre délégué chargé de la restauration; François Cathala. Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l'image


    Calendrier de l’action

    2009 : une idée plébiscitée par les fassis : Nécessité d’une action pour le pérenniser

    2010 : un projet validé par ADAFès : Ouverture de la souscription par don

    2011 : les travaux terminés : Le cimetière aujourd’hui rénové (y compris le carré militaire)

     

    Ce projet a été possible grâce :

    Aux familles fassies qui ont participé financièrement

    A la collecte de fonds organisée par ADAFès

    Aux partenariats noués avec des institutions

    (Montpellier, parlementaires, Consulat, Ministère)

    A la fiabilité de l’organisation mise en place pour la conduite du chantier

     

    Détail de la  RESTAURATION :

    Uniquement de l’utile … rien de superflu

     

    1 - Les enceintes et les accès : façade (210m) et portails (3) pour sécuriser le site

    2 - Réfection des voies de circulation : entrée (240m) et allées tombales (1.200m)

    3 - Entretien des tombes : Nettoyage des tombes (2.400), réparations légères (200)

    4 – Les végétaux du parc contenant 320 cyprès, 44 platanes, 12 palmiers, …  :

    Élagages (cyprès et palmiers) et plantations décoratives

    5 - Mise en place de la signalétique du site :

    Comprenant : le référentiel, le registre de visite, le marquage, et le totem d’accueil

    6 - Logement du gardien : remise en état du bâtiment, construction de l’abri-matériels

     

    Financement des travaux

    Collecte des dons :                                                     20.200 €

    Participation ADAFès :                                                   5.000 €

    Subventions 2011 :                                                      1.000 €

    Total des fonds recueillis :                                         26.200 €        soit      288.400 DH

     

    Coût des travaux et ventilation des dépenses

    Dépenses réalisées au 30/11/2011 :                                                        278.200 DH

    Enceintes et accès :                                              50.000 + 13.750      63.750 DH

    Voies de circulation :                                             36.150                       36.150 DH

    Nettoyage et entretien des tombes :                    47.002 + 17.020      64.024 DH

    Entretien des végétaux et plantation :                  31.455 + 4.700         36.255 DH

    Signalétique :                                                        9.740                           9.740 DH

    Logement du gardien :                                          63.000                       63.000 DH

    Divers :                                                                  4.510                           4.510 DH


    TOTAL             278.200 DH

     

    2012 : le projet se poursuit :

     

    Plusieurs demandes de subvention ont été déposées auprès de 5 parlementaires et de la Mairie de Montpellier

    Pour financer :

    - La deuxième phase de travaux (bétonnage des allées de circulation) : 13.000€

    - La réparation des tombes abandonnées et/ou endommagées : 10.000 €

    - La mise en place de l’entretien du site : 10.000 €/annuel

     

    Mise à l’étude du projet de déplacement à Fès pour l’inauguration des travaux avec la mairie de Montpellier et les autorités de la ville (automne 2012).

     

    Synthèse de l’opération « restauration du cimetière »

     

    Le cimetière de Fès a consolidé sa place de site entretenu dans la ville

    Les autorités marocaines (Préfet de la Willaya, Communauté urbaine et Municipalité) ont participé à la cérémonie traditionnelle du 11 novembre dans un cadre rénové.

    ADAFès a été à la rencontre des attentes de ses adhérents :

    Après la restauration de l’Eglise St François d’Assises, ADAFès a pu mobiliser son organisation et ses moyens pour réaliser cet ambitieux projet

    ADAFès a acquit une notoriété auprès de ses partenaires institutionnels et a renforcé sa crédibilité envers les tiers

    Le Consulat général de France à Fès a écrit en ce sens aux parlementaires en charge des demandes de subvention.

    Le site de Dar Mahrès est maintenant accessible aux visiteurs même depuis la métropole :

    Le Gardien-conservateur dispose d’une base documentaire numérisée (référentiel), du registre des visiteurs, permettant d’enregistrer leurs remarques et des moyens modernes de communication (internet et messagerie) facilitant le dialogue avec les familles en recherche d’information

     

    Les enjeux de ce projet

     

    C’est par la mise en place d’une solution d’entretien rationalisée que le site conservera sa place dans la ville et que les familles pourront obtenir la garantie de sa pérennisation.
    C’est à ce prix que la mémoire des occupants du cimetière ne pourra s’effacer.

     



     Publicité
    lirairie cybele
    Recherche  
    Newsletter  
    Accès Membres
                s'inscrire
    LoginPasswordMot de passe perdu ?